Patrimoine normand

Mesnil-au-Val - Des « originaux » chez Gouberville !

Jeudi 31 Janvier 2008
Mesnil-au-Val - Des « originaux » chez Gouberville !

Lettres autographes de Guillaume de Gouberville et de Jeanne du Fou. (© Archives départementales de la Manche - Cliché A. Poirier)


Thierry Georges Leprévost

Extrait Patrimoine Normand n°54
Par Thierry Georges Leprévost.

 
Ségolène Garçon se préparant à présenter les nouveaux documents de la collection Gilles de Gouberville. (© Louis Lefèvre)
Ségolène Garçon se préparant à présenter les nouveaux documents de la collection Gilles de Gouberville. (© Louis Lefèvre)

Affluence des grands jours, discours, musique Renaissance… Que se passait-il, en ce beau samedi 4 septembre 2004, à l’ombre de la Tour de Barville, au Mesnil-au-Val ?

En fait, du nouveau sous le soleil : très exceptionnellement, en partenariat avec le Comité Gilles de Gouberville, les Ar­chives départementales de la Manche avaient accepté d’offrir, hors les murs, un bain de foule aux documents goubervilliens récemment acquis lors d’une vente publique à Cherbourg.

Quel autre lieu pouvait plus justement accueillir ces vénérables vestiges d’au moins quatre siècles pour certains, que cette vieille Tour, improprement dite « de Barville »1, dernier vestige intact de l’antique manoir qui vit naître et mourir Gilles de Gouberville ?

Ségolène Garçon, jeune Conservatrice stagiaire du Patrimoine sut, ce jour-là, sobrement, mais savamment, présenter au public les nouvelles acquisitions de la « Collection Gilles de Gouberville », dont elle a dressé le répertoire méthodique. Elle a surtout bien fait sentir tout l’intérêt du contenu de cette collection qui renferme désormais de magnifiques documents originaux du XVIe siècle, et toute une série d’autres copies et d’études plus récentes. « Les documents, a-t-elle précisé, constituent un complément indispensable au Journal, pour les chercheurs et amateurs de Gilles de Gouberville. Bien des éléments de sa vie resteraient inaccessibles sans eux. Sans les papiers privés, il serait par exemple impossible d’identifier les liens qui unissent Gilles de Gouberville aux autres membres de sa famille. Des pièces comme les testaments ou les lettres alors échan...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.


1) Le nom de Barville fut imposé au manoir du Mesnil-au-val au xviiie s. par François du Parc, un descendant de Jacqueline de Crux, qui était Marquis de Barville.


Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand