Patrimoine normand

Relieur et restaurateur de livres anciens

Mardi 10 Janvier 2012
Relieur et restaurateur de livres anciens

Le cousoir, l'outil symbolique du relieur. Il y coud au fil de lin les cahiers constituant le corps d'ouvrage*.  (© Laurent Ridel)


Laurent Ridel

Extrait Patrimoine Normand n°80.
Par Laurent Ridel.

 
Emmanuel Mazzotti devant son cousoir. (© Laurent Ridel)
Emmanuel Mazzotti devant son cousoir. (© Laurent Ridel)

Nos bibliothèques renferment des trésors qui méritent d’être conservés au même titre que notre patrimoine monumental, d’où l’importance d’un artisan d’art comme Emmanuel Mazzotti qui aide les livres à passer les années. La restauration et la reliure d’ouvrages anciens nécessitent autant des connaissances historiques et artistiques qu’un savoir-faire technique, dans le travail des cuirs ou dans la dorure par exemple. Installé à Surville, près de Pont-l’Évêque, l’artisan nous ouvre son atelier.

« Chaque livre est un cas particulier. D'abord, je l'ausculte, comme un médecin ». Emmanuel Mazzotti a posé sur sa table de travail un gros livre qui témoigne du poids des années : L'histoire générale du Languedoc, tome quatrième. La page de titre indique la date d'édition : 1742. Le restaurateur tourne les pages. La garde de couleur* (les astérisques renvoient à l’illustration « le vocabulaire du livre » en fin d'article) affiche un décor à coquille et les dorures* qui ornent la couverture présentent des motifs de feuillage stylisés. Deux indices qui confirment que la reliure remonte au XVIIIe siècle. Le livre s'ouvre bien, quasiment à 180°. On lit sans difficulté les caractères proches de la pliure. La reliure est donc de qualité. En médecin du livre, Emmanuel Mazzotti établit son diagnostic : il faudra nettoyer les dorures et le cuir, refaire la coiffe* qui se détache - détérioration classique des livres mal manipulés - et puis redorer les décors effacées.
 

Relier

La restauration de livres nécessite avant tout d'être relieur. La reliure sert à protéger le corps de l'ouvrage. Mais c'est aussi un moyen d'embellir l'objet. Sous l'Ancien Régime, les particuliers achetaient chez le li...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.


 



Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand