Patrimoine normand

Le prieuré de Saint-Arnoul-sur-Touque

31/1/2008
Le prieuré de Saint-Arnoul-sur-Touque

Le prieuré de Saint-Arnoul, en partie ruiné, avec l’ancien logis sur la droite. Dans le fond, on aperçoit les coteaux dominant la vallée à l’est. (© Amis du Prieuré de Saint Arnoul sur Touque)


Georges Bernage

Extrait Patrimoine Normand n°64
Par Georges Bernage.
 
Chevet de la chapelle priorale. On aperçoit, de part et d’autre, les arcatures romanes, ainsi que deux colonnes, à gauche et à droite de ce chevet flanqué de statues du XIXe siècle de Saint Arnoul(t) et Saint Clair. La charpente était autrefois recouverte de lattes et de plâtre (© Amis du Prieuré de Saint Arnoul sur Touque)
Chevet de la chapelle priorale. On aperçoit, de part et d’autre, les arcatures romanes, ainsi que deux colonnes, à gauche et à droite de ce chevet flanqué de statues du XIXe siècle de Saint Arnoul(t) et Saint Clair. La charpente était autrefois recouverte de lattes et de plâtre (© Amis du Prieuré de Saint Arnoul sur Touque)

Dominant la vallée de la Touques, le prieuré de Saint-Arnoul présente un patrimoine fort ancien qui attend sa sauvegarde prochaine.

Patrimoine Normand prônant la sauvegarde et la rénovation d’un patrimoine héritier de la richesse ancienne de la Normandie, nous avons été contactés il y a un peu plus de six mois par l’association des « Amis du prieuré de Saint-Arnoul-sur-Touque » dont le but est la sauvegarde « d’une vieille dame de près de mille ans ». Cette association envisage prioritairement la couverture de l’église paroissiale avec une charpente en forme de coque de bateau retournée, « comme cela se faisait au Moyen Âge en Normandie ». Puis, après cette mise hors d’eau, « la restauration des murs et pierres endommagées se poursuivra, le tout sous la houlette de l’architecte en chef des monuments historiques ». C’est ainsi que nous avons reçu un dossier remis par des membres de l’association, lecteurs de Patrimoine Normand depuis le premier numéro afin que nous puissions aider cette démarche. Le projet de réhabilitation semble être en bonne voie, « mais chaque aide, même individuelle, est pour nous très importante. Et Patrimoine Normand, peut avoir un impact supplémentaire non négligeable ». Ainsi, cet article devrait y contribuer.

Saint-Arnoul se situe à la périphérie de Deauville, sur le versant oriental du Mont Canisy. Depuis le prieuré situé au-dessus de la vallée verdoyante de la Touques, on aperçoit, sur l’autre versant, le château de Bonneville-sur-Touques, résidence d’été des ducs de Normandie et, légèrement sur la gauche, plus au nord, le bourg de Touques, avec l’église romane Saint-Pierre et l’église Saint-Thomas. Le prieuré est établi sur la pente dominant aussi la localité de Saint-Arnoul. Il est probablement implanté sur un site cultuel très ancien car il est associé à deux fontaines gué...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.

 


Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand