Patrimoine normand

Pont-de-l'Arche : l'abbaye de Bonport dévoile son histoire

Dimanche 9 Octobre 2011
Pont-de-l'Arche : l'abbaye de Bonport dévoile son histoire

Abbaye de Bonport à Pont-de-l'Arche. (© Armand Launay)


Armand Launay

Extrait Patrimoine Normand n°79
Par Armand Launay.
 
Philippe Auguste et Richard Cœur de Lion montrant leur amitié au début de la 3e croisade (1190-1191), Livre d'Eracle, Flandres, vers 1300. C'est durant cette période d'alliance que les deux rois décidèrent la création de l'abbaye de Bonport à Pont-de-l'Arche. (© Bibliothèque nationale de France)
Philippe Auguste et Richard Cœur de Lion montrant leur amitié au début de la 3e croisade (1190-1191), Livre d'Eracle, Flandres, vers 1300. C'est durant cette période d'alliance que les deux rois décidèrent la création de l'abbaye de Bonport à Pont-de-l'Arche. (© Bibliothèque nationale de France)

Blottie dans un écrin de verdure entre la forêt de Bord et les rives de l'Eure et de la Seine, l'ancienne abbaye de Bonport recèle bien des trésors. Son atmosphère paisible nous plonge dans la Normandie de Richard Cœur de Lion, son fondateur. Patrimoine Normand vous invite à la balade parmi les légendes et les pierres qui témoignent des grandes heures de Bonport.

Une abbaye est un lieu de paix et ce n'est pas un hasard si Bonport est née durant une période de paix entre le duc de Normandie et roi d'Angleterre, Richard Cœur de Lion, et le roi de France, Philippe II dit Auguste. À peine reconnu duc de Normandie dans la cathédrale de Rouen le 20 juillet 1189, Richard conclut une paix avec le roi de France à Gisors le 22 juillet. Couronné roi d'Angleterre le 2 septembre 1189, Richard était appelé à partir en croisade, en avril 1190, au côté de Philippe Auguste. Ainsi les deux rois rivaux purent assurer leurs arrières durant la croisade et favoriser le retour de la prospérité économique.

La Seine était un axe privilégié pour le commerce entre Rouen et Paris. Il fallait donc aménager ses berges depuis lesquelles on tirait les bateaux avec des chevaux. Il fallait aussi une certaine surveillance sur les transports. Chose encore jamais vue en Normandie, deux rois ont collaboré pour fonder une abbaye qui fasse le lien entre les deux royaumes. Richard Cœur de Lion et Philippe II s'entendirent pour fonder une abbaye d'hommes à Pont-de-l'Arche et pour refonder le prieuré de femmes de Fontaine-Guérard, sur les berges de l'Andelle.

Pourquoi choisir des religieux pour ce développement ? Les moines étaient bien plus fia...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022
Patrimoine normand