Patrimoine Normand magazine

 

Adolphe-Félix Cals

Mardi 26 Mai 2020
Adolphe-Félix Cals

Adolphe-Félix Cals. 1810-1880 (© Guillaume Néel).


Extrait Patrimoine Normand N°113.
Caricature de Guillaume Néel.
Par Stéphane William Gondoin.

 

Festival Normandie Impressionniste oblige, c’est un peintre que nous avons décidé de mettre à l’honneur ici. Les esprits tatillons nous objecteront qu’il n’était pas normand d’origine, puisque né à Paris. Certes répondrons-nous, mais c’est quand même bien à Honfleur qu’il choisit de s’installer et qu’il passe les dernières années de sa vie. Élève des graveurs Jean-Louis Anselin et Nicolas Ponce, ami de Jongkind et de Corot, il est proche des peintres de l’École de Barbizon. Bon, la forêt de Fontainebleau est fort jolie, mais cela n’a quand même rien à voir avec les côtes de la Manche, non ?

Inconditionnel des rencontres de la ferme Saint-Siméon (voir notre article), il y côtoie les Boudin, Monet, Daubigny, Dubourg et autres Courbet. Son plaisir, à Adolphe-Félix Cals, consiste à planter son chevalet sur le port ou sur les bords de mer. Il aime saisir paysages et scènes de vie rurale et se distingue aussi par ses portraits particulièrement profonds, qui mettent en lumière le petit peuple des travailleurs, des gens humbles. Des personnages à son image, en quelque sorte…
 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas