Patrimoine normand

La Faïence normande au XVIe siècle : la fabrique Abaquesne (2e partie)

Jeudi 31 Janvier 2008
La Faïence normande au XVIe siècle : la fabrique Abaquesne (2e partie)

À gauche : Albarello (Pot à pharmacie) fabriqué par Masséot Abaquesne pour l’apothicaire Pierre Dubosc en 1545, décor de grand feu polychrome, haut de 26,7 cm et d’un diamètre de base de 12 cm. Décor italianisant inspiré de Faenza représentant un buste d’homme jeune avec coiffe le tout ceint de rinceaux feuillus. (© Musée de la Céramique, Rouen.) À droite : Chevrette par Masséot Abaquesne, décor de grand feu polychrome d’un buste d’homme, de couronne de laurier et de rinceaux feuillus, vue de face qui permet d’apprécier la qualité de la décoration de la faïence et le bec court destiné au versement de sirops et de liquides médicamenteux.  (Musée municipal de Bayeux.)


Xavier Hourblin

Extrait Patrimoine Normand n°45
Par Xavier Hourblin.

 

Masséot Abaquesne (vers 1500-avant 1564) n’a pas limité sa production aux seuls revêtements faïencés que nous avons abordés dans le précédent numéro. À travers les collections du Musée municipal de Bayeux et du Musée de la céramique de Rouen, nous allons parcourir l’autre aspect de sa production, Albarello et Chevrette, qui témoigne du rang de la Faïence de Rouen dès le XVIe siècle.

Le développement des hôpitaux et des apothicairies

La production de pots à pharmacies et de chevrettes par Masséot Abaquesne dès 1545 s’inscrit dans un vaste mouvement de développement de la science pharmaceutique, de l’avancée de la médecine et plus particulièrement des questions portant sur la police sanitaire et les techniques médicamenteuses de ce siècle.

Dès le XIIIe siècle, les enjeux de la santé publique sont au centre de la vie urbaine et des politiques royales. En effet, deux pathologies qui se développent au Moyen Âge, la lèpre et la peste, obligent les populations et les gouvernants à améliorer l’hygiène et la prise en charge des malades. L’exemple du développement des léproseries, ladreries, maladreries, qui étaient des hos...

 

Il vous reste 91 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand