Patrimoine normand

Les maisons en terre de la Manche - Un patrimoine en péril

Jeudi 31 Janvier 2008
Les maisons en terre de la Manche - Un patrimoine en péril

Fig. 1 : Ensemble agricole typique non dénaturé, associant habitat et annexe agricole. (© Jean-Xavier de Saint-Jores)


Jean-Xavier de Saint-Jores

Extrait Patrimoine Normand n°50.
Par Jean-Xavier de Saint-Jores.

 

Autrefois, le voyageur qui sillonnait la Manche et plus particulièrement le Cotentin, était frappé par le nombre, inhabituel de par son importance, de maisons en terre que l’on pouvait y rencontrer. Cette architecture particulière et remarquable, faisait d’ailleurs écrire à Arthur Young, dans ses Voyages en France de 1792, qu’« en ce pays, on construit les meilleures maisons et granges en terre (...) excellentes habitations même lorsqu’elles ont trois étages, et toute en terre avec d’importantes granges et autres dépendances…». Ce patrimoine est malheureusement, aujourd’hui en péril.

Harmonie classique d’un corps de ferme entièrement en « masse ». (© Jean-Xavier de Saint-Jores)

Fig. 2 : Harmonie classique d’un corps de ferme entièrement en « masse ». (© Jean-Xavier de Saint-Jores)

Quelques repères

L’utilisation de la terre, afin d’élever des murailles est un artisanat ancestral, souvent mis en évidence au cours de fouilles archéologiques, tant sur des sites préhistoriques qu’historiques. Les vestiges se résument souvent alors à des soubassements de pierres qui supportaient une élévation de terre aujourd’hui disparue. Ces techniques de constuction sont répandues encore de nos jours sur l’en­semble de la planète et permettent d’assurer l’abri d’une grande partie de la population mondiale. (fig. 2)

S’agissant du secteur géographique et de la période qui nous intéressent, soit la Manche aux XIXe et XXe siècles, l’utilisation de ce matériau relève essentiellement d’un savoir-faire empirique et non codifié, surtout transmis par la tradition orale, ce qui en fait un artisanat inchangé au fil des siècles. Son expansion est principalement réservée au monde rural, auquel cette technique est particulièrement adaptée puisque l’ensemble des matériaux nécessaires se trouvent immanquablement à proximité immédiate des lieux choisis pour l’édification des mai­sons d’habitation et autres bâtiments à usage agricole. Seule la désertion progressive des terroirs marquera donc le déclin de l’usage de ce matériau qui disparaîtra totalement de nos campagnes entre les deux guerres, et entraînera l’abandon de bon nombre de ces bâtisses alors vouées à la ruine. (fig. 3)

Une habitation caractéristique du monde rural actuel. (© Jean-Xavier de Saint-Jores)

Fig. 3 : Une habitation caractéristique du monde rural actuel. (© Jean-Xavier de Saint-Jores)

Les techniques

Avant de découvrir les formes d’utilisation de ce matériau localement, il convient de préciser la nature des quatre types des préparations à base de terre utilisés extra-régionalement qui sont le torchis, le pisé, l’adobe et la bauge.

On rencontre le torchis principalement en Pays d’Auge et en Seine-Maritime. Ce mélange est constitué de terre argileuse et meuble auquel est ajouté un liant végétal qui limite l’effet de retrait au séchage et assure la cohésion de l’ensemble. Le torchis est destiné au remplissage de l’ossature en bois de tous types de bâti...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand