Patrimoine normand

Château de Querqueville et château des Ravalet à Tourlaville

Château de Querqueville et château des Ravalet à Tourlaville

La façade principale du château de Querqueville, aujourd’hui Hôtel de Ville. (Photos de Jean-Xavier de Saint-Jores © Patrimoine Normand)


Jean-Xavier de Saint-Jores

Extrait Patrimoine Normand n°56.
Par Jean-Xavier de Saint-Jores.

 

Cette nouvelle promenade au travers du Cotentin, dans sa partie septentrionale, va nous conduire, une fois n’est pas coutume, à découvrir deux monuments publics spectaculaires : le château de Querqueville et celui des Ravalet à Tourlaville.

Château des Ravalet. Vue de la façade arrière. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)

Château des Ravalet. Vue de la façade arrière. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)

Le château des Ravalet à Tourlaville

Tourlaville Le château de Tourlaville, situé à 5 km de Cherbourg, fut construit dans les premières années du règne d’Henri IV par Jean de Ravalet, seigneur de Tourlaville et abbé d’Hambye, à l’emplacement d’un ancien château-fort, en partie démantelé.

Construit sans obligations défensives même si l’ensemble a conservé des douves et tourelles antérieures, le château des Ravalet offre un très bel exemple d’architecture renaissance, au moins pour sa façade intérieure. En effet, l’élévation du pavillon central et de la tour droite présente un important échantillon d’éléments décoratifs, tels que des fausses colonnes plates cannelées supportant des chapiteaux d’ordre ionique ou corinthien, des moulurations horizontales qui signalent l’emplacement des planchers, des entablements imposants au droit des fenêtres à meneaux, des lucarnes à frontons pourvus de logettes vides. La richesse de ce décor faisait écrire Jean Barbaroux en 1977, que « Tourlaville est assez comparable, toute proportion gardée, à son aîné Chaumont sur Loire, érigé par le cardinal d’Amboise, qui fut primat de Normandie ». La façade arrière, qui domine un plan d’eau, apparaît plus rustique. Plusieurs tours et tourelles formant autant de décrochements y sont visibles. Le centre de cette façade est occupé par une tour octogonale dénommée « tour des quatre vents » ; elle contient un escalier monumental sou...

 

Il vous reste 91 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand