Patrimoine normand

700 millions d’années et des poussières… Petite histoire du Bessin

Vendredi 24 Juin 2022
700 millions d’années et des poussières… Petite histoire du Bessin

Sur les falaises, au-dessus d’Arromanches et de Gold Beach(© Stéphane William Gondoin)


Stéphane William Gondoin

Extrait Patrimoine Normand n°122
Par Stéphane William Gondoin.

 
Le Jurassique est marqué par une succession de séquences sédimentaires d’origine marine. Le nom de Bayeux est indissociable de l’un de ses étages, riche en fossiles d’invertébrés : le Bajocien. On doit cette dénomination au naturaliste Alcide d’Orbigny (1802-1857), fondateur de la paléontologie stratigraphique, qui en définit la coupe de référence (stratotype) sur le site des Hachettes, à Sainte-Honorine-des-Pertes. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)
Le Jurassique est marqué par une succession de séquences sédimentaires d’origine marine. Le nom de Bayeux est indissociable de l’un de ses étages, riche en fossiles d’invertébrés : le Bajocien. On doit cette dénomination au naturaliste Alcide d’Orbigny (1802-1857), fondateur de la paléontologie stratigraphique, qui en définit la coupe de référence (stratotype) sur le site des Hachettes, à Sainte-Honorine-des-Pertes. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)

Comme tous les anciens « pays » de Normandie, le Bessin s’est forgé une identité propre, basée d’abord sur ses spécificités géologiques et géographiques, ensuite sur la façon dont les hommes l’ont colonisé et aménagé. Balayée par les souffles du grand large, cette terre fut également chahutée par les vents violents de l’Histoire, devenus ouragans de feu par un petit matin de juin 1944.

Le Bessin est une entité géographique ancienne comprise entre la plaine de Caen à l’est, la baie des Veys et le cours de la Vire à l’ouest, les premiers contreforts du Massif armoricain et le Bocage virois au sud. Pour simplifier, disons qu’il couvre l’arrondissement actuel de Bayeux, c’est-à-dire le nord-ouest du département du Calvados. Sur les cartes antérieures à la Révolution, le Bessin s’étend depuis Isigny-sur-Mer jusqu’à Ouistreham, à l’estuaire de l’Orne. De nos jours, cette dernière frontière est ramenée au niveau de l’embouchure de la Seulles et à la commune de Courseulles-sur-Mer.
 

Ères de pierre(s)…

Sur le plan géologique, le Bessin se situe à l’extrémité occidentale du Bassin parisien. Le sud-est de l’arrondissement de Bayeux mord sur le vieux socle armoricain, composé de roches granitiques provenant du magmatisme cadomien1, au Néoprotérozoïque : granites, leucogranites, granodiorites, etc. Notons que pour le seul Massif armoricain, les deux dernières périodes du Néoprotérozoïque, le Cryogénien (720 – 635 Ma) et l’Édiacarien (635 – 541 Ma), se trouvent pour partie réunies dans le Briovérien (670 – 541 Ma), Briovera étant le nom latin de la ville de Saint-Lô. Quelques centaines de millions d’années plus tard, au Permien, s’agglomèrent autour de ce socle originel des sédiments et roches vol...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.


1) Cycle volcanique accompagnant la phase de surrection - en termes géologiques, on parle d’une orogenèse - de la chaîne montagneuse cadomienne, entre environ 720 et 540 millions d’années (Ma).

 

DOSSIER « LE BESSIN » (18 pages) :




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand