Patrimoine normand

Hauts lieux patrimoniaux du Bessin

Vendredi 24 Juin 2022
Hauts lieux patrimoniaux du Bessin

L’église Saint-Pierre de Thaon, au fond de la vallée de la Mue. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)


Stéphane William Gondoin

Extrait Patrimoine Normand n°122
Par Stéphane William Gondoin.

 
Portail de la ferme du Vieux Château (XVIe siècle), à Campigny. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)
Portail de la ferme du Vieux Château (XVIe siècle), à Campigny. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)

Le patrimoine bâti du Bessin couvre tous les styles architecturaux depuis les environs de l’an mille jusqu’à nos jours. Ce sont donc dix siècles d’aventure humaine à décrypter au travers d’églises romanes champêtres, d’abbayes ou de prieurés du fond des âges, de châteaux ou de manoirs, avec leurs jardins, rappelant la puissance des grandes familles d’antan.

Le Bessin est parcouru d’une multitude de petites routes asphaltées ou de chaussées caillouteuses que l’on sillonne à pied, à cheval, à vélo ou en voiture, au gré de l’inspiration du moment. Envie de prendre le chemin de droite ? Vous tomberez sans doute sur le portail monumental d’une vieille demeure, pourquoi pas sur celui de la ferme du Vieux Château, à Campigny, datant des années 1560. Vous préférez le sentier de gauche ? Vous voici au pied d’un calvaire ou d’une croix de chemin, à l’image de celle qui se dresse au Manoir (XVIIIe siècle). Commune du Manoir où, d’ailleurs, vous trouverez une réplique de la borne milliaire gallo-romaine exposée au musée Baron-Gérard de Bayeux ; c’est en effet là qu’elle fut découverte en 1819. En d’autres termes, le Bessin possède foison de ce « noble petit patrimoine », qui rend les campagnes normandes si particulières et tellement attachantes.
 

« Plus près de toi… »

Notre Bessin est d’abord la terre promise pour tous les amateurs d’architecture religieuse médiévale en général, romane en particulier. Les édifices des XIe et XIIe siècles abondent, donnant corps à ce « monde couvert d’un blanc manteau d’églises » vanté autour de l’an mille par le moine clunisien Raoul Glaber. Le professeur Lucien Musset pour sa part, décrit l’art roman normand comme « le bien commun de toute la Nor...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.

 

DOSSIER « LE BESSIN » (18 pages) :




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand