Patrimoine normand

Saint-Rémy-sur-Orne - Des « gueules rouges » dans les collines

Mardi 12 Juillet 2011
Saint-Rémy-sur-Orne - Des « gueules rouges » dans les collines

Saint-Rémy-sur-Orne, ancienne cité minière. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)


Bertrand Morvilliers

Extrait Patrimoine Normand n°78
Par Bertrand Morvilliers.
 
 
L'église de Saint-Rémy-sur-Orne, dominant le bourg. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)
L'église de Saint-Rémy-sur-Orne, dominant le bourg. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)

La Suisse normande n'a pas toujours été ce pays bucolique vanté pour ses qualités paysagères et son paysage préservé. C'est aussi un ancien pays industriel, si c'est évident quand on va vers Condé-sur-Noireau ou la vallée de la Vère, c'était vrai également un peu partout au bord des cours d'eau et notamment en suivant l'Orne.

Une vraie rue d'usine s'égrainait en suivant les méandres. Il reste de cette activité quelques superbes ruines d'usines et de maisons de maître, toutes bâties de schiste de granite et de brique. Ce patrimoine oublié est le grand perdant de notre mémoire et meurt aujourd'hui dans un oubli presque absolu.

Le déclin des usines à la campagne est en effet assez ancien (dès les années de la Grande Guerre), mais marquera plus longtemps l'histoire de Saint-Remy.

Ici ce qui a dominé pendant presqu'un siècle, c'est le fer. Cette activité a marqué la commune et en a transformé le visage du bourg et la population. L'activité a commencé en 1870 suite à la création de la voie de chemin de fer. Le minerai devenait exportable et donc exploitable. Au cours du Moyen Âge les « mynières de Beaumont » avaient connu une activité assez marquée comme dans de nombreux secteurs du Bocage. L'activité médiévale était essentiellement à ciel ouvert, avec la révolution industrielle on passera à l'activité souterraine.

L'activité a périclité à la fin du Moyen Âge à cette époque la présence ou l'absence de bois pouvait avoir raison de l'exploitation d'un site.

La particularité du gisement de Saint-Rémy est qu'on en a connu très vite la capacité. Ce minerai très riche ne se trouve que dans les deux collines de Mont de Vêpres et de Beaumont qui domine le village actuel. La couche de minerai à la forme d'un vaste berceau qui affleure sur les deux collines et plonge ensuite entre elles. L'exploitation du mi...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.

DOSSIER « SUISSE NORMANDE » (32 pages) :




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023
Patrimoine normand