Patrimoine normand
Catégories liées / 2012 / tous les exemplaires

 

Patrimoine Normand n°83 (octobre-novembre-décembre 2012). En kiosque à partir du 12 octobre 2012 - 108 pages. Magazine trimestriel.
Patrimoine Normand n°83 (octobre-novembre-décembre 2012). En kiosque à partir du 12 octobre 2012 - 108 pages. Magazine trimestriel.
PATRIMOINE NORMAND N°83

PRIX : 6,75
QUANTITÉ :


Paiement sécurisé

Jacques Vico et Laurent Corbin (© Patrimoine Normand)
Jacques Vico et Laurent Corbin (© Patrimoine Normand)
 

ÉDITORIAL

Jacques Vico, l'éternel Résistant

Jacques Vico nous a quittés le 5 août dernier, à l'âge de 89 ans. Il avait été l'un des plus jeunes Résistants de France. Avec lui, nous perdons un homme de cœur, et un pédagogue qui a consacré toute son existence à faire connaître son combat, pour que ces drames du XXe siècle ne se renouvellent pas.

Dès l'invasion de la France par les troupes allemandes, il porte aide aux réfugiés et aux prisonniers de guerre, puis intègre les premières organisations de Résistance : groupe Robert, réseau Hector ; il diffuse Les Petites Ailes de France, le journal clandestin du mouvement Combat.

A l'issue d'un passage dans l'armée d'armistice qui lui apporte une solide formation militaire, il rejoint Ceux de la Résistance, et enfin l'OCM (Organisation Civile et Militaire, d'inspiration gaulliste). Le colonel Kaskoreff le charge de créer un dépôt d'armes à l'abbaye d'Ardenne, où réside sa famille. Il n'est pas le seul des siens dans la lutte : son père Roland, ses frères Francis et Jean-Marie, sa soeur Jacqueline s'investissent aussi dans la Résistance. Sa mère Francine sera arrêtée et détenue plusieurs mois à Caen.

Après le 6 juin 1944, il enchaîne les missions de renseignement et d'action militaire. Il participe à la bataille de Caen au sein de la compagnie FFI Scamaroni. En août, elle intègre la 2e DB et termine la guerre au cœur de l'Allemagne.

Quel parcours ! Président de l'association Résistance et Mémoire, vice-président national des CVR (Combattants Volontaires de la Résistance), il incarnait la Résistance, et se consacra au devoir de mémoire bien longtemps avant l'apparition de ce terme dans les médias. « Le monde de demain, disait-il, appartient à la jeunesse d'aujourd'hui. Cette jeunesse rassemblée dans sa diversité et sa générosité, construira un monde de justice et de paix, dans un esprit de tolérance et de respect du droit des hommes ». Jacques Vico parti, c'est tout un pan de l'Histoire normande qui s'écroule. Nous lui dédions ce numéro de Patrimoine Normand.

Patrimoine Normand. Je cède à présent la parole à notre collaborateur Thierry Georges Leprévost, qui connaissait Jacques Vico de longue date.

Laurent Corbin, Rédacteur en chef.
 

Ma première rencontre avec Jacques Vico remonte aux années 1970. Je tenais alors dans l'éphémère publication gratuite Caen-Réalités mes rubriques Du Jour J au Jour V et La Résistance en Normandie. C'est dans son bureau des ASSEDIC de Caen, qu'il dirigeait, que je recueillis ses interviews, pour lesquelles il savait toujours se rendre disponible avec le sourire.

 Les années passent, et je m'attelle à L'affaire Brière, la Résistance exécute un des chefs de la Gestapo (éditions Heimdal), dans laquelle Jacqueline, la sœur de Jacques, joue un rôle essentiel. J'y écris : « Étrange destin que celui des Vico : la Résistance bat en eux comme le cœur dans la poitrine. Jacques, l'un des fils, commence à travailler dans l'ombre dès 1940. Il a alors 17 ans et coopère de façon informelle avec un employé de banque de Caen qui, parmi les premiers en France, a répondu à l'Appel du 18 juin ». 

Entre autres faits marquants, il me raconte comment, à la suite de l'arrestation de son père le 16 décembre 1943, lui et son frère Jean-Marie déménagent l'ensemble des armes stockées dans la ferme parentale de l'abbaye d'Ardenne. Intarissable, il me parle du traître Brière, des chefs nazis à Caen, de la compagnie Scamaroni, de la 2e DB. Par la suite, nous nous sommes fréquemment rencontrés à l'occasion de mes reportages pour France 3 Normandie, au Mémorial de Caen ou ailleurs.

Car sa lutte n'a pas pris fin le 8 mai 1945. Le Résistant s'est fait défenseur de la mémoire. Président des CVR du Calvados, il intervenait dans les collèges et les lycées pour que les jeunes générations n'oublient jamais, ni la barbarie nazie, ni le courage de ceux qui avaient osé lui dire non. De son expérience allait naître un livre co-signé par Jean Quellien : Massacres nazis en Normandie ; les fusillés de la prison de Caen (éditions Corlet). Jacques Vico aurait dû signer un article sur le sort de ces martyrs du 6 juin 1944 dans ce numéro de Patrimoine Normand. La maladie ne lui en a pas laissé le temps. J'espère me montrer digne de sa mémoire en tenant la plume à sa place.

Thierry Georges Leprévost, rédacteur du magazine Patrimoine Normand


Ont collaboré à ce numéro : Stéphane William Gondoin, Thierry Georges Leprévost, Michel de DeckerGilbert Hamel, Juliette Kotowicz, Jean-Philippe Joly, Jacques Guillerm, Michel De Decker, Jean-François Miniac, Eric Catherine, Armand Launay, François Levalet, Isabelle Djafer, Rodolphe Corbin, Laurent Corbin.
 

Voir les autres numéros
Voir les formules d'abonnement


Abonnement Patrimoine Normand

Avis et notes sur cet article :
 
Notre article " Patrimoine Normand N°083 " a reçu une note moyenne de 7/10
Cette note est basée sur les évaluations de 2 de nos clients.


9/10 : lucilegauthier (posté le 05/01/2013)

Jaime <3

5/10 : Titi (posté le 05/12/2012)

Bravo, j'apprécie beaucoup cette nouvelle formule.

Autres articles pouvant vous intéresser :

 

Disponible à partir du 12 juillet 2012 (Juillet-Août-Septembre 2012)
PRIX6,75 €
 

 

Disponible à partir du 12 avril 2012 (Avril-Mai-Juin 2012)
PRIX6,75 €
 

 
Voir les autres catégories de la boutique  
 
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022
Patrimoine normand