Patrimoine normand

Prince de Monaco et Baron de Saint-Lô

Dimanche 10 Juillet 2011
Prince de Monaco et Baron de Saint-Lô

La grande galerie du château de Torigni (Torigny-sur-Vire) présentait, dans les parties basses des lambris décorés, des peintures représentant des villes normandes liées à la famille de Matignon. Tout ceci a brûlé en 1944 dans l’incendie du château mais certaines vues avaient été copiées et sont parvenues jusqu’à nous. C’est le cas de cette vue cavalière du « Vieux Saint-Lô » reproduite en 1882 par Hippolyte Mariette, huile sur toile. (© Musée des Beaux-Arts de Saint-Lô)


Georges Bernage

Extrait Patrimoine Normand n°78
Par Georges Bernage.
 
Jacques II de Matignon (1525-1597) est le plus ancien personnage de la famille pour lequel des portraits sont conservés. Le maréchal de Matignon est un très grand seigneur. Il a eu cinq enfants de Françoise de Daillon du Lude qu’il a épousée en 1588. (© Musée des Beaux-Arts de Saint-Lô - Coll. part.)
Jacques II de Matignon (1525-1597) est le plus ancien personnage de la famille pour lequel des portraits sont conservés. Le maréchal de Matignon est un très grand seigneur. Il a eu cinq enfants de Françoise de Daillon du Lude qu’il a épousée en 1588. (© Musée des Beaux-Arts de Saint-Lô - Coll. part.)

La présence de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco à l’inauguration de l’exposition La Normandie des Princes de Monaco au musée des Beaux-Arts de Saint-Lô, nous rappelle les liens existant entre notre région et la principauté.

À l’origine, nous trouvons trois familles et trois châteaux. En Normandie, XIe siècle, un premier château se dresse à Torigni, siège d’une importante sei­gneurie qui est sous le contrôle de Hamon aux Dents, qui fut seigneur de Creully (entre Bayeux et Caen) et qui fut tué en 1047, ayant participé à la révolte contre le duc Guillaume. Sa fille, Sibylle, épouse Robert, fils naturel du roi Henri Ier Beauclerc. Robert devient comte de Glocester et sire de Torigni. Il reconstruit le château, quadrangulaire avec des fossés secs taillés dans le plateau. Ses tours sont carrées comme le laissent deviner les documents anciens et un donjon carré et massif se dresse à l’angle nord-est, réutilisé ultérieurement dans le château réédifié sur ces bases à l’époque de Jacques II de Matignon. Ces travaux semblent terminés en 1135. Assiégé par Henri II Plantagenêt, ce château montre sa solidité et résiste, en 1154 et est pris en 1154. Mais, avec l’annexion de la Normandie, en 1204, le château change de mains, confisqué par le roi Philippe Auguste. La seigneurie va alors changer de mains plusieurs fois et sera vendue en 1370 à un membre de la famille de Mauny, celle-ci avait ses origines au château de Mauny à Hambie mais ayant aussi des liens étroits avec la Bretagne. Le seigneur de Mauny est, à cette époque, cousin germain et compagnon d’armes de Bertrand du Guesclin. Il va participer aux batailles de Cocherel, d’Auray et de Monteil.

C’est alors que nous retrouvons une se­conde famille et un second château, la famille de Matignon et le château de la Roche-Goyon. D’après les chroni­queurs, un certain Gouyon, premier Banneret de Bretagne, aurait rendu d’importants services au Duc Alain Barbetorte, ce serait lui qui aurait chassé les Vikings de Bretagne après 936 et aurait construit un premier château sur un cap rocheux, il deviendra le château de la Roche-Goyon, recon...

 

Il vous reste 92 % de cet article à lire.




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023
Patrimoine normand