Patrimoine normand
Catégories liées / 2007 / tous les exemplaires

 

Patrimoine Normand n°63 (août-septembre-octobre 2007). En kiosque à partir du 30 juillet 2007 - 84 pages. Magazine trimestriel.
Patrimoine Normand n°63 (août-septembre-octobre 2007). En kiosque à partir du 30 juillet 2007 - 84 pages. Magazine trimestriel.
PATRIMOINE NORMAND N°63

PRIX : 6,00
QUANTITÉ :


Paiement sécurisé

 

ÉDITORIAL

La Normandie et la mer

En cette saison estivale, nous allons souvent nous tourner vers la mer jusqu’au mois de septembre qui est généralement très agréable en Normandie. De la baie du Mont Saint-Michel jusqu’au Tréport, plus de la moitié des limites du territoire normand sont bordées par la mer, c’est elle qui a construit la Normandie. Sa population en est venue pour une bonne part. Ce sont tout d’abord les Saxons, vers le VIe siècle, d’Étreham à Ouistreham, entre autres. Puis surviennent les raids des Vikings, les vagues scandinaves seront multiples et s’étaleront sur près de deux siècles, de l’époque carolingienne aux abords de l’An Mille. Des Danois bien sûr mais aussi des Anglo-Danois, des Norvégiens, des Iro-Norvégiens. Mais cette côte sera au XIe siècle une base de conquête et d’échanges. La Normandie sera le pays maritime par excellence, donnant au français la grande majorité de son vocabulaire maritime. Expéditions, et découvertes ne s’arrêtent pas là. Dès le XVe siècle, ce sont les marins dieppois le long des côtes de l’Afrique. Puis les Normands vont au Canada, le rouennais Cavelier de la Salle descend le Mississipi. Barfleur, Honfleur, Harfleur, Dieppe, quatre ports dont les noms sont tous scandinaves, auront joué un grand rôle dans les échanges maritimes, du XIe au XVIIe siècle. Mais, déjà, un nouveau port prend le relais de Harfleur à l’embouchure de la Seine, ce sera Le Havre et bientôt Cherbourg dès le XVIIIe siècle. Et ce sont aussi, des ports de pêche : Granville, Port-en-Bessin et Fécamp. Les Normands, héritiers des Vikings, les premiers sur la mer, mais trop riches alors par leur arrière-pays agricole vont se laisser dépasser au XIXe siècle par les Bretons. Mais, dorénavant, il n’y a plus de richesse agricole, alors quel avenir pour la Normandie ?

La Normandie reste, stratégiquement, idéalement située au bord du Chenal (la Manche) et Port 2000 sera probablement un pôle d’activité exceptionnel, l’avenir est à nouveau tourné vers la mer. Et, il y a le tourisme, avec des côtes exceptionnelles : les falaises de Caux avec Étretat, les côtes du pays d’Auge, celles de sable fin, de Cabourg à la pointe du Hoc, le long du Plain, rochers bas du Val de Saire avec Saint-Vaast-la-Hougue et Barfleur, la Hague grandiose, et l’immense front de mer allant de Barneville à la baie du Mont Saint-Michel. Passons nos vacances en Normandie.

Georges Bernage.
 

Ont collaboré à ce numéroJeannine Bavay, Georges Bernage, Érik Follain, François de Lannoy, Thierry Georges Leprévost, Dominique Pitte, Philippe Valletoux, Alexandre Vernon, Jacques Rivière Le Maistre, Erik Groult, Christian Caïra, Maud Rousseau, Christel Lebret, Dominique Fleury, Fabienne Leroy, Julien Thomas, Yves Jobert.
 

Voir les autres numéros
Voir les formules d'abonnement


Abonnement Patrimoine Normand

Avis et notes sur cet article :
 
Autres articles pouvant vous intéresser :

 

En kiosque à partir du 30 octobre 2007 (novembre-décembre 2007-janvier 2008)
PRIX6,00 €
 

 

En kiosque à partir du 30 avril 2007 (mai-juin-juillet 2007)
PRIX6,00 €
 

 
Voir les autres catégories de la boutique  
 
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022
Patrimoine normand